Paroles, paroles, paroles...

Le mystère de la chaussette perdue dans le tambour de la machine à laver

(Paroles et Musique : Magali MOREL)

Jambières en laine, mi-bas, socquettes,
Chaussons coton ou à clochettes.
Une vraie toc-toc, dingo, givrée
De tout ce qui tient chaud aux pieds.

Par-dessus tout ce qui m’agace,
me rend barjot et m’escagasse,
c’est de faire tout c’remue-méninges
pour chercher au fond du lave-linge

Refrain
Mais elle est où, hein ? Elle est où ?
Ma chaussette droite à disparue.
Encore une fois il a frappé,
le mystère de la chaussette perdue dans le tambour de la machine à laver.

Par préférence je les empile
Selon la saison j’les enfile
Une vraie toc-toc, dingo, givrée
De tout ce qui tient chaud aux pieds.

Pour les grands soirs, les outsiders
Tricotées main, tricotées cœur.
Des socquettes à la Bridget Jones
Avec elles, toujours je cartonne.

Refrain
Mais elle est où, hein ? Elle est où ?
Ma chaussette droite à disparue.
Encore une fois il a frappé,
le mystère de la chaussette perdue dans le tambour de la machine à laver.

J’vous parle pas de toutes celles qui brillent
à têtes de mort ou en résille.
Une vraie toc-toc, dingo, givrée
De tout ce qui tient chaud aux pieds.

Pont
Alors j’suis allée voir un psy
pour guérir de cette maladie.

Après deux ans chez l’neurologue
J’ai enfin pu soigner mon bugg
Vos chaussettes,
Avant de les mettre à tourner
Faut les glisser dans un filet.

 

© 2018 Valentina M | Template by DemusDesign | Theme by Theme Lab and Blog Hosting