Paroles, paroles, paroles...

Papier mâché

(Paroles Magali MOREL / Musique Erick LENGUIN)

 
Vient la période des grandes’amours
Mon téléphone, lui, reste sourd,
Le mois d’octobre est de retour.
Le vent qui souffle gèle à pierre fendre
Pour annoncer le froid novembre
Où sont mes collants en mohair ?
Bientôt Noël et son gros père,
Pour garnir mes pantoufles de vair.
 
Refrain :
J’ai une tête de papier mâché,
Les hommes je n’vais pas les tomber.
Ce beau sourire que je camoufle
Sous mes bonnets, écharpes et moufles.
L’hiver est là et il fait froid,
Il faudrait que j’me tire de là,
Sos agence de voyages,
Je veux du soleil sans nuage.
 
Le temps est bas, le temps est moche,
Mes’belles résolutions s’effilochent,
C’est la panique, faut que j’m’accroche.
Comment sortir de la rigole ?
Là plus question que je m’étiole.
L’astre du jour devient clément,
A la cave les pulls et les gants,
Voilà l’époque du foisonnement !
 
Refrain :
J’ai une tête de papier mâché,
Les hommes je n’vais pas les tomber.
Petits boutons et comédons,
La saison n’offre que des bourgeons
Le printemps s’en vient et s’en va,
Il faudrait que j’me tire de là,
Sos agence de voyages,
Je veux du soleil sans nuage.
 
Chocolats de Pâques, c’est débile,
Déglinguent mon foie et ma bile,
J’reste au lit, c’est vraiment la tuile !
Décollent les cloches de tous côtés,
J’ai mis du lest à mes souliers,
J’aimerais bien ne pas m’envoler !
J’attends l’arrivée du 20 juin,
C’est la saison des musiciens.
 
Refrain :
J’ai une tête de papier mâché,
Les hommes je n’vais pas les tomber.
Avec mon visage cramoisi
Et mon corps qui sent le roussi.
L’été défile à toute allure,
J’passe d’la Biafine sur mes brûlures.
Sos agence de voyages,
Un peu trop d’soleil sans nuage.
 
En juillet la moitié d’la France
Part sur les routes pour les vacances
En camping ou en résidence.
Font trépigner les aoutiens,
Qui aimeraient aussi prendre un bain
A Biarritz ou à Juan-les-Pins.
Puis reste encore quelques veinards,
Décalés d’septembre en peignoirs.
 
Refrain :
J’ai une tête de papier mâché,
Les hommes je n’vais pas les tomber.
Le profil bas, c’est la rentrée,
Faut qu’j’arrête de traîner les pieds.
C’est l’automne tout autour de moi,
Il faudrait que j’me tire de là,
Sos agence de voyages,
Je veux du soleil sans nuage.

 

© 2018 Valentina M | Template by DemusDesign | Theme by Theme Lab and Blog Hosting