Paroles, paroles, paroles...

Zappe !

(Paroles Magali MOREL / Musique Didier BOYAUD)

 
8h30 au bar-tabac
Ta candeur il apprivoise
De son regard bleu gauloise
Comme une allumette tu t’enflammes
C’est tout ton corps qui se pâme
Après 8 jours il te toise
Devient grincheux, te cherche des noises
Si détestable ! tu en es pantoise
Finalement, ce n’est pas l’extase

 
Refrain
Franchi le pas, P’tite Sœur… zappe les nazes
Ces mecs, c’est comme les métastases
Franchi le pas, P’tite Sœur… zappe les nazes
Ces mecs, c’est comme les métastases
Quand ils te minent… zappe les nazes

 
Minuit trente dans un night-club
Les corps tanguent et s’alanguissent
Des yeux sombres sur ton corps glissent
Ils te salissent de leurs pensées impures
On dirait qu’ mater leur procure
Des raisons de vouloir conclure
Ta soirée prend une sale tournure
Fuis les oiseaux de mauvais augure
Pars, évite les égratignures

 
Refrain
Ecoute en toi, Sister… zappe les ordures
Ces mecs, c’est pas d’la littérature
Ecoute en toi, Sister… zappe les ordures
Ces mecs, c’est pas d’la littérature
Quand ils te gavent… zappe les ordures

 
Après-midi dans un train corail
Un frimeur du genre flambeur
A la recherche d’un pigeon
T’offre de porter ton baluchon
La seule idée de ce bouffon
C’est d’faire main basse sur ton pognon
Tous ces morpions sont légion
Pour ne pas finir en caleçon
Evite le plan Cendrillon
Car il te reste une solution…

Refrain
Vas-y lâche-toi, Sœurette… zappe les cons
Ces mecs, c’est comme la télévision
Vas-y lâche-toi, Sœurette… zappe les cons
Ces mecs, c’est comme la télévision
Quand ils te saoulent… zappe les cons

 

© 2018 Valentina M | Template by DemusDesign | Theme by Theme Lab and Blog Hosting